Qu'est ce que la psychomotricité ?

3 minutes de psychomotricité... [A.D'IGNAZIO & J.MARTIN] from Aurélien D'Ignazio on Vimeo.

 

Qu’est-ce que la psychomotricité ?​

La psychomotricité est une profession paramédicale reconnue en France par un Diplôme d’État délivré par le Ministère de la Santé. Les champs d’intervention sont l’éducation, la prévention, la rééducation et la thérapie. Ce métier s’acquiert au terme de 3 années d’études, associées à des stages pratiques et de travaux dirigés théorico-cliniques.

La psychomotricité considère le corps comme le lieu d’expression des sentiments, des plaisirs et déplaisirs, des échanges et interactions avec le monde environnant. Cette approche thérapeutique permet de travailler les aspects expressifs, relationnels et fonctionnels du mouvement en lien avec son environnement et les flux sensoriels.

 

À quoi sert le bilan psychomoteur ?

Le bilan psychomoteur est généralement proposé en début de rencontre avec le client. Il se déroule sur plusieurs temps de rencontre pour connaître le sujet, son histoire, sa plainte et ses attentes. Le psychomotricien met ensuite en évidence par le biais d’observations, de tests étalonnés selon l’âge de l’individu, les forces, les faiblesses et les potentialités de l’individu. À partir de ces informations, un projet thérapeutique peut être proposé si cela s’avère pertinent pour le client.

 

À qui s’adresse la psychomotricité ?

La psychomotricité peut être indiquée à tous les âges de la vie, du bébé prématuré à la personne âgée incluant toutes les étapes intermédiaires de la vie.

 

Pour qui ?

Pour quoi ?

Les bébés

Prématurité, traumatisme de la naissance, troubles du tonus, troubles sensoriels, troubles de la relation

Les enfants

Troubles des apprentissages, hyperactivité, inhibition, maladresse motrice, retard de développement, troubles neurologiques, troubles sensoriels et affectifs, trouble du spectre autistique, trouble de l’oralité alimentaire

Les adolescents

Trouble de la relation, trouble des conduites addictives, stress et anxiété

Les femmes enceintes

Trouble de l’anxiété et dépression, dysfonctionnement prénatal, soutien à la préparation de l’accouchement

Les adultes

Trouble de l’anxiété et dépression, trouble des conduites alimentaires, troubles somatiques

 

Comment s’exerce la psychomotricité ?

Le psychomotricien utilise des médiations pour travailler les axes de travail défini d’après le bilan psychomoteur.

 

« La médiation est ce qui sert d’intermédiaire entre soi et l’autre, c’est-à-dire que c’est un support qui à la fois sépare et relie. » (Potel C., 2010)

 

La médiation va permettre d’aborder les indications du projet thérapeutique pouvant s’apparenter à favoriser, notamment :

-    Les coordinations motrices, visuomotrices

-    La motricité fine, la graphomotricité

-    Le repérage visuo et temporo-spatial

-    Le schéma corporel et l’image du corps

-    La sensorialité et la régulation émotionnelle

-    L’estime de soi

 

« Le psychomotricien s’intéresse donc au corps comme lieu d’expression de soi, mais aussi à travers la médiation corporelle comme lieu d’impression. » (Joly L., Sadigh M., 2008)

 

La médiation est donc un outil de travail. La psychomotricité met en jeu le corps comme moyen d’expression et de communication. Le corps exprime des émotions et des sensations, et le psychomotricien imprime par la médiation corporelle des expériences à vivre, à ressentir qui s’inscrivent dans le corps.

 

La médiation par le jeu ; car jouer aide à se construire.

En effet, lorsqu’un enfant joue, il fait intervenir une grande quantité de paramètres : son corps, les coordinations motrices, les repères visuospatiaux, ses envies, son imagination, ses craintes, ses peurs, ses joies, son histoire, ses émotions, ses ressentis, etc. En mettant tout cela en jeu, il travaille, sans s’en rendre compte son développement psychomoteur.

 

La relaxation et le toucher thérapeutique

« La relaxation en thérapie psychomotrice montre comment, progressivement, tout changement tonique s’accompagne d’un changement de conscience mentale dont l’enfant a besoin pour adapter ses comportements psychomoteurs. Le cadre thérapeutique fournit un espace transitionnel où l’enfant trouve un exutoire psychomoteur, se projette et se répare. » (Reinalter Ponsin F. 2002)

 

Cette médiation est également indiquée et pratiquée chez l’adulte.

 

La relaxation permet d’aborder le travail de :

-    Régulation tonico-émotionnelle

-    Coordination spatio-temporelle

-    Conscience corporelle, schéma corporel, image du corps

 

En résumé

La psychomotricité permet de stimuler la créativité, l’expressivité du corps pour favoriser la construction identitaire du sujet selon son propre rythme et cela en prenant plaisir dans les médiations et les interactions.

 

Le psychomotricien s’attelle à proposer un panel d’outils correspondant aux besoins de l’enfant selon ses préférences, en adéquation et partenariat avec l’environnement familial. L’enfant pourra alors se les approprier, être acteur de ses choix et actions et s’impliquer dans son évolution psychomotrice.

 

La pratique de la psychomotricité au Québec

Au Québec, il existe des ordres professionnels régissant le cadre de pratique de nombreux professionnels. La psychomotricité n’étant pas reconnue sur le territoire, il n’existe pas donc pas d’ordre relatif à cette profession. La pratique de cette discipline doit donc est adaptée et respecter la loi 21 qui régit la pratique de la psychothérapie. En effet, certains domaines activités pourraient se confondre.

 

Il existe cependant des interventions qui, bien qu’elles s’en rapprochent, ne constituent pas pour autant de la psychothérapie (informations communiquées par l’association RITMA et par Sylvie Lefebvre, avocate) comme :

  • La rencontre d’accompagnement,
  • L’intervention de soutien
  • L’intervention conjugale et familiale
  • L’éducation psychologique
  • La réadaptation
  • Le suivi clinique
  • Le coaching
  • L’intervention de crise

 

C’est dans ces champs d’interventions et sous la dénomination de Thérapeute en relation d’aide ou de soutien que Madame Sylvie Legoubé, Psychomotricienne, D.E. France exerce son activité au sein du Cabinet de Psychologie et Neuropsychologie de Montréal. L’association RITMA à laquelle elle adhère a reconnu ses diplômes et lui permet d’intervenir également en tant que naturopathe.

Print Print | Sitemap
Cabinet de Psychologie et Neuropsychologie de Montréal.